Cyclone Batsirai à la Réunion en février 2022

Mise à jour le 06/05/2022


Image Evenement

Entre le 1er et le 3 février, un cyclone tropical intense (équivalent catégorie 3/4) nommé Batsirai est passé à 285 km au nord-ouest du littoral de l’île de la Réunion. Ce cyclone est le deuxième système survenant dans l’Océan Indien pour la saison 2021-2022. Après être passé au nord-nord-ouest de l’île Maurice (à environ 150 km) celui-ci s’est dirigé vers le sud-ouest en direction de La Réunion dans la matinée du 3 février. Météo-France Réunion a déclenché la vigilance rouge cyclonique pour la journée du 3 février. Le maximum enregistré pour les vents a été de 202 km/h au Piton Maido. Batsirai s’est essentiellement caractérisé par des précipitations importantes.


Date de début
1 févr. 2022
Date de fin
3 févr. 2022


Départements concernés
La Réunion (974) ...


Contexte météorologique

Le cyclone Batsirai s’est formé le 27 janvier 2022 dans l’Océan Indien. Le système s’est déplacé vers le sud-ouest en se renforçant le 27 janvier et a atteint l’intensité d’un cyclone tropical intense, puis s’est affaibli jusqu’à redevenir une tempête tropicale modérée le 28 janvier. Batsirai s’est re-intensifié à partir du 29 janvier tout en se déplaçant vers le nord-ouest et a atteint le stade de cyclone tropical intense le 2 février. Ce cyclone est de petite taille dit « midget » avec un diamètre inférieur à 220 km et se déplace lentement entre 9 et 11 km/h.

Les rafales de vents ont atteint les 130 km/h sur le littoral et dépassé les 200 km/h sur les reliefs avec par exemple : 

  • 202 km/h au Piton Maido 
  • 145 km/h au Pas de Bellecombe-Jacob
  • 131 km/h à Petite-France
  • 122 km/h à Cilaos
  • 122 km/h à Gillot (aéroport)
  • 120 km/h à Saint-Denis
  • 115 km/h à la Plaine des Cafres


 

Du coté des précipitations, d’importants contrastes sont observés entre le littoral et les plaines où les pluies sont restées modérées et le relief (en particulier sur les reliefs exposés au flux de nord-est), notamment vers le Piton de la Fournaise où dès l’après-midi du 3 février, près de 1 500 mm de cumuls ont été observés depuis le début de l’épisode.

Au final sur l’ensemble de l’épisode (60h jusqu’au 4 février 6h00), les stations situées dans les plaines et sur le littoral ont relevé :

  • 196 mm à Bellevue bras Panon
  • 153 mm à Saint-Benoit
  • 146 mm à Saint-Denis
  • 122 mm au Pont Mathurin
  • 70 mm au Baril

Les précipitations ont été beaucoup plus intenses sur les hauteurs avec 

  • 1 767 mm à Commerson
  • 998 mm à Cilaos
  • 946 mm à Bellecombe en 36h (dont 720 mm en 24h)
  • 642 mm au Piton Maido
  • 548 mm à la Plaine des Palmistes
  • 393 mm à Grand Coude (en 24h)
  • 295 mm à Aurère (Cirque de Mafate) (en 24h)

Bien que les 1 767 mm observés à Commerson soient important, cette valeur est encore loin du record mondial détenu par l’île (1825 mm en 24h à Foc-Foc-Saint-Philippe lors du passage du cyclone Denise en 1966). 


 

Il a été principalement relevé des chutes d’arbres sur les infrastructures routières ainsi que des coupures d’eau et d’électricité. En termes de dommages aux biens, la toiture d’une maison à Dos d’Ane s’est effondré, ainsi que celle du gymnase Cazal à Saint-Denis.

  • Jusqu’à 74 000 foyers privés d’électricité
  • 50 000 foyers touchés par des coupures d’eau préventives
  • 6 axes routiers coupés 
  • Toiture du gymnase Cazal endommagé 
     

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 20

Communes reconnues en 굡t de catastrophes naturelle

Météo-France Réunion, Catnat.net, La Première Réunion