Inondations dans le Sud-Ouest en décembre 2019

Mise à jour le 07/09/2020


Image Evenement

Des intempéries ont eu lieu dans le Sud-Ouest du 12 au 15 décembre 2019. Les précipitations abondantes qui sont tombées sur la Nouvelle Aquitaine ont été accompagnées d’un fort vent d´ouest et ont provoqué des inondations sur les Gaves, dans le bassin de l’Adour et de la Garonne. Les cours d’eau sont entrés en crue le 13 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, le Lot-et-Garonne, la Gironde, la Dordogne et le Gers. La décrue s’est amorcée le 16 décembre dans la journée. Cet événement a causé la mort de trois personnes.


Date de début
12 déc. 2019
Date de fin
15 déc. 2019

Cours d'eau ayant débordé

Gaves Réunis, Gave D’Oloron, Gave d’Ossau, Garonne, Adour, Midouze, Nive, Nivelle, Arros, Echez, Sainte-Marie de Gosse, Trec, Galeau, Arriu Mage



Départements concernés
Gers (32), Gironde (33), Hautes-Pyrénées (65), Landes (40), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées-Atlantiques (64) ...


Contexte météorologique :

Une dépression a généré une tempête sur le Sud-Ouest du pays dans la journée du 13 décembre, dans l’après-midi, la vigilance rouge a été émise pour les Pyrénées-Atlantiques et 12 départements en vigilance orange, dont 7 dans le Sud-Ouest.

Les rafales de vents ont été supérieures à 100km/h sur le littoral et dans les terres, notamment à Pau et Tarbes avec des rafales à 111 km/h et 106 km/h respectivement. La tempête s’est ensuite déplacée vers l’Est et a concerné la Corse.
Les coups de vents ont été accompagnés de précipitations abondantes dans la région de Nouvelle Aquitaine. Sur des sols saturés en eau du fait des épisodes pluvieux précédents, des cumuls importants ont été enregistrés. La fonte des neiges sur les reliefs Pyrénéens due à un redoux a contribué à la montée des cours d’eau et la houle présente sur une large partie du littoral a ralenti significativement l’écoulement de ces derniers. En 48 heures, l’équivalent d’un mois et-demi de pluie est tombé sur les Pyrénées-Atlantiques avec notamment 147mm à La Mongie (65) dans les Hautes-Pyrénées. Dans ce contexte de sursaturation des sols, des crues importantes ont eu lieu sur le bassin de l’Adour et de la Garonne.

Situation hydrologique :

Les importants cumuls de précipitations sur les Pyrénées, l’état des sols saturés et la fonte des neiges liée à un redoux et une hausse de la limite pluie/neige sur les reliefs ont engendré des débits importants sur les Gaves Réunis, de Pau et d’Oloron dès le 13 décembre. A Peyrehorade (40) la crue des Gaves Réunis à impacté plusieurs quartiers résidentiels. Plus d’un mètre d’eau a été mesuré. Au niveau de la commune, les Gaves Réunis ont atteint 5.40m le matin du samedi 14 décembre, dépassant les hauteurs atteintes lors de la crue de 2014. A Sainte-Marie de Gosse, près de Peyrehorade dans les Landes, l’Adour est sorti de son lit et a atteint de nombreuses habitations.

Les communes de Cauneille, Hastingues, Oeyregave, Orthevielle, Port-de-Lanne, Sainte-Marie-de-Gosse et Sorde-l’Abbaye ont égalé été inondées partiellement par les Gaves de Pau ou d’Oloron. Des mesures d’évacuation préventive y ont été mises en place. Au Pays basque, l’Adour, la Nive, la Nivelle et leurs affluents ont débordé sur plusieurs secteurs et de nombreuses routes secondaires ont été coupées. A Bayonne (64) la Nive a débordé. A Urt (64), les débordements de l´Adour ont provoqué des dommages dans des habitations et des commerces. A Bielle (64), l´Arriu Mage a débordé le 14 décembre. Le cours d´eau a charrié des tonnes de galets et inondé une vingtaine d’habitations.
A Marmande (47), les eaux du Trec n’ont pu s’écouler vers la Garonne en crue et ont reflué en amont. En aval à Couthures-sur-Garonne (47), le village a été encerclé par les eaux du fleuve et 200 habitations ont été inondées. Des hauteurs de 9.29m ont été relevées lors du pic de crue de la Garonne à Tonneins (47) le 15 décembre. Ces niveaux remarquables ont dépassé ceux des crues historiques de 2009 et 2013.

  • 3 morts

  • Inondation de quartiers résidentiels et d’entreprises (ex : 200 habitations inondées à Couthures-sur-Garonne)

  • 12 500 foyers privés d’électricité

  • Une soixantaine de routes coupées

  • A 62 (Bordeaux / Toulouse) et A 64 (Toulouse / Bayonne) coupées

  • Coupures d’eau potable à Laruns et Cahors

  • 200 interventions des pompiers

  • Evacuation de villages et campings en préventif

  • Gare d’Ustaritz et stade de Xopolo inondés

La Réole (33)

Peyrehorade (40)

Sainte-Marie-de-Gosse (40)

Couthures-sur-Garonne (47)

Marmande (47)

Arudy (64)

Bayonne (64)

Bielle (64)

Izeste (64)

Urt (64)

Tostat (65)

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 75

Communes reconnues en 굡t de catastrophes naturelle

Météo-France - Predict - Keraunos - CatNat.net - Franceinfo - Le Parisien - Sud-Ouest - Ouest-France