Cyclone Bejisa à la Réunion en janvier 2014

Mise à jour le 21/05/2018


Image événement

Entre le 1er et le 3 janvier, l’île de la Réunion a été exposée au cyclone Bejisa. Ce phénomène a atteint la classe 3 (échelle Saffir-Simpson) peu avant son passage sur la Réunion. Le maximum enregistré pour les vents a été de 178 km/h. Bejisa s’est essentiellement caractérisé par des précipitations importantes.

inférieur à 10 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
31/12/2013
Date de fin
03/01/2014


Départements concernés
La Réunion (974)

 

LE CONTEXTE METEOROLOGIQUE :

Dans la nuit du 27 au 28 décembre un système dépressionnaire se forme dans les Mascareignes. Le 30 décembre, la tempête tropicale Bejisa prend la direction de la Réunion. Le 31, la pré-alerte cyclonique est lancée. Le 1er janvier, le cyclone passe en catégorie 3 avec des rafales de 190 km/h et une pression atmosphérique de 965 hPa. Le 2 janvier, l’île est placée en vigilance rouge à 10 heures par les autorités préfectorales. À 16 heures (heure locale), le cyclone passe au plus près de l’île à 50 km au large de la côte sud-ouest. Le mur du cyclone où les vents sont les plus violents est alors à une dizaine de kilomètres au large de Saint-Gilles. Le 3 janvier, l’alerte rouge est levée et fait place à la phase de sauvegarde. 

Des rafales de vents de 158 km/h à la Plaine-des-Palmistes, 158 km/h sur les hauts de Saint-Paul et un maximum de 178 km/h à la Fournaise ont été enregistrées. Lors du cyclone Dina en 2002, les vents avaient atteint 209 km/h à la Plaine-des-Palmistes et 187 km/h à Sainte-Marie.

 

LES CONSEQUENCES HYDROLOGIQUES ET OCEANOGRAPHIQUES :

Le passage du cyclone s’est accompagné par d’importantes chutes de pluie. Entre le 1er et le 3 janvier, 1025 mm ont été relevés dans le cirque de Cilaos. Plusieurs ravines ont débordé.

  • 1 mort
  • 14 blessés
  • 50 familles évacuées à Saint-Leu et Saint-Paul
  • 181 000 foyers privés d’électricité
  • 200 000 foyers privés d’eau
  • Nombreuses routes coupées
  • Dommages aux cultures
  • Glissements de terrain
  • Maisons inondées
  • Infrastructures portuaires endommagés

Les Avirons (974)

L'Étang-Salé (974)

La Possession (974)

Saint-Joseph (974)

Saint-Leu (974)

Saint-Louis (974)

Saint-Paul (974)

Saint-Pierre (974)

Le Tampon (974)

Les Trois-Bassins (974)

inférieur à 10 M€ (mise à jour le : 07/03/2017)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile


Nombre de communes reconnues Cat Nat : 17


Arrêtés Cat Nat associés