Inondations du Sud-Est en octobre 2012

Mise à jour le 21/05/2018


Image événement
De fortes pluies se sont abattues du 25 au 28 octobre 2012 sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, provoquant crues et inondations, notamment à La Seyne-sur-Mer, Toulon, Le Luc ou encore La Garde, où deux personnes ont été noyées, emportées par les eaux.
inférieur à 10 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
26/10/2012
Date de fin
27/10/2012

Cours d'eau ayant débordé
Aille, Argens, Le Gapeau, La Brague, La Valmasque

Pluviométrie maximale
54.0 mm en 1h
148.0 mm en 24 h


Départements concernés
Alpes-Maritimes (06), Bouches-du-Rhône (13), Var (83)

 

LE PHENOMENE METEOROLOGIQUE :

Un épisode pluvio-orageux a touché le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône entre le 25 et le 28 octobre. Les précipitations intenses, liées à des cellules orageuses particulièrement chargées, sont responsables des inondations enregistrées dans ces départements.
Le 25 et le 26 octobre, de l’air doux et humide remonte de la Méditerranée à basse altitude. Dans le même temps une dépression se creuse au Nord alimentée par une descente d’air frais en provenance de l’Arctique. Cette dépression est par ailleurs responsable des inondations dans le Pas-de-Calais et le Nord à la même période. A sa rencontre avec les masses d’air doux au Sud, elle engendre un contexte météorologique instable propice à la création de cellules orageuses très actives dans le Sud de la France. 

Après avoir touché l’Hérault dans la nuit du 25 au 26 octobre, de nouveaux orages beaucoup plus violents se forment au large et touchent les Bouches-du-Rhône dans la journée du 26 octobre. Les rafales de vent associées à ces orages atteignent 137 km/h au Bec de l’Aigle (13). 
De forts courants convectifs, responsables des orages, se forment également plus à l’Est affectant le Var puis les Alpes-Maritimes dans la soirée. Les précipitations orageuses particulièrement abondantes sur ces deux départements sont la cause d’importantes inondations. À certains endroits, il est tombé l’équivalent de près d’un mois de précipitations en quelques heures. A Mandelieu (13), les précipitations ont pu atteindre 54 mm en une heure et un cumul de 147 mm pour tout l’épisode.
En plus des précipitations, un fort vent d’ouest a soufflé sur le Var et les Alpes-Maritimes causant d´importants dégâts, en particulier à Sanary, Six-Fours et La Seyne-sur-Mer.


LES CONSEQUENCES HYDROLOGIQUES :

Les très fortes intensités pluvieuses observées ont généré des phénomènes de ruissellement, notamment urbains. Ces pluies ont rapidement grossi le cours des rivières du Var et des Alpes-Maritimes.
Dans le Var, le bassin versant de l’Aille a été copieusement arrosé. La cote de ce cours d’eau a atteint un pic de courte durée mais de niveau supérieur à celui mesuré pendant la crue de novembre 2011. Les eaux de l’Aille sont ensuite venues gonfler le fleuve côtier Argens dont la crue a néanmoins été sans commune mesure avec celles de novembre 2011 et de juin 2010.
Dans les Alpes-Maritimes, La Brague et la Valmasque sont sorties de leurs lits. 
Le débordement de canaux dans certaines zones urbanisées n’a pas pu être contenu par les ouvrages hydrauliques. De très nombreuses routes et rues ont été submergées par l’eau et la boue.
Le caractère orageux des précipitations non persistantes, puis l’arrêt des averses ont permis une décrue et une évacuation des eaux vers la mer relativement rapide.

  • 2 victimes
  • Voitures submergées, endommagées par la boue
  • Habitations inondées, pavillons d'un lotissement inondés
  • Caves d’habitations inondées
  • Salle de classes inondées
  • Routes endommagées
  • Murs de soutènement effondrés
  • Zones commerciales inondées
  • Magasin de stockage de produits agricole inondé
  • L’autoroute A8 inondée en certains endroits
  • Fissures d’un pont sur la Valmasque

Antibes (06)

Les Pennes-Mirabeau (13)

La Garde (83)

Ollioules (83)

Puget-sur-Argens (83)

Roquebrune-sur-Argens (83)

Saint-Raphaël (83)

La Seyne-sur-Mer (83)

Six-Fours-les-Plages (83)

Vidauban (83)

inférieur à 10 M€ (mise à jour le : 18/01/2016)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile

Coût par commune pour l'ensemble du marché

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 25

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle

Arrêtés Cat Nat associés