Crue du Rhône de septembre et octobre 1993

Mise à jour le 21/05/2018


Image événement
Depuis le début septembre, les situations météorologiques favorables aux remontées de masses d’air chaudes, humides et fortement pluvieuses se succèdent sans discontinuer sur un large quart Sud-Est du pays. Ainsi, dans la Drôme, les cumuls mensuels de précipitations atteignent 350% de la normale.
170 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
30/09/1993
Date de fin
22/10/1993

Cours d'eau ayant débordé
La Durance, la Saône, le Rhône, l'uvèze, le Lez

Pluviométrie maximale
43.0 mm en 1h
180.0 mm en 24 h


Départements concernés
Ain (01), Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Bouches-du-Rhône (13), Côte-d'Or (21) ...

 

La première décade du mois d’octobre voit cette situation perdurer et s’accentuer : une série de perturbations pluvio-orageuses très actives entraînée dans un flux de sud déverse des pluies abondantes sur tout le Sud-Est du pays. La durée de retour de certains de ces événements pluvieux atteint (Corse) ou dépasse 50 ans (Saône et Loire). Ces épisodes pluvio-orageux très intenses ont la particularité d’affecter des zones étendues aux sols largement saturés. Le ruissellement rapide et massif des eaux vers des cours d’eau déjà gonflés par un mois de septembre pluvieux provoque des inondations sur l’ensemble des bassins hydrographiques du Sud-Est du pays.

Si, des rivières telles que l’Ouvèze, le Lez ou certains affluents de la Saône (Seille) ont donné lieu à des inondations torrentielles, la très grande majorité des sinistres sont dus au débordement des grands organismes fluviaux tels que la Durance, la Saône et le Rhône. 

  • 3 morts
  • Evacuation de centaines de personnes.
  • Inondations d’habitations, de locaux industriels (usine de fabrication de produits bureautiques…) et commerciaux (petits commerces, pépinière…)
  • Ruptures de digues en Camargue (Petit Rhône) : 12 000 hectares inondés
  • Terrains emportés par érosion des berges et glissements de terrain.
  • Problèmes d’approvisionnement en eau potable.
  • Pertes d’exploitation commerciales et agricoles.
  • Destructions d’infrastructures routières par glissements de terrain et coulées de boue.
  • Pertes d’exploitations agricoles et commerciales.

Antibes (06)

Cannes (06)

Mandelieu-la-Napoule (06)

Vallauris (06)

Arles (13)

Bourgoin-Jallieu (38)

Fréjus (83)

Avignon (84)

Bollène (84)

Lamotte-du-Rhône (84)

170 M€ (mise à jour le : 07/01/2015)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile

Coût par commune pour l'ensemble du marché

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 771

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle

Arrêtés Cat Nat associés