Orages de Corse en octobre 2015

Mise à jour le 06/08/2018


Image événement
Une violente dépression orageuse a traversé la Corse entre le 30 septembre et le 2 octobre 2015. Elle s’est caractérisée par des pluies intenses qui ont entraîné des inondations importantes. Associé aux vents violents, le phénomène a été à l’origine d’une élévation du niveau de la mer ainsi que de très fortes vagues qui ont significativement affecté le littoral.
inférieur à 10 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
01/10/2015
Date de fin
02/10/2015

Cours d'eau ayant débordé
Rizzanese, Porto, Tagone, Golo, Tavignan

Pluviométrie maximale
38 mm en 1h
217 mm en 24 h


Départements concernés
Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B)

 

Phénomène météorologique :
Le 30 septembre 2015, une importante dépression s’est creusée à partir d’un amas de cellules orageuses en mer Méditerranée, entre les Îles Baléares et la Sardaigne. Le système a acquis des caractéristiques subtropicales de type "TMS" (acronyme pour Tropical-like Mediterranean Storm) ou "medicane" (acronyme pour Mediterranean Hurricane), à la forme très resserrée, au cœur chaud, et animée par de forts vents convectifs. La convergence des vents a provoqué un épisode pluvio-orageux intense sur la Corse les 1er et 2 octobre, avant de s’évacuer vers le sud-est de la France et l’Italie le 3 octobre.

Des rafales de vents soutenues ont été relevées du sud-est au centre de l’île et de fortes pluies se sont abattues sur le sud, la façade orientale et les massifs au centre de l’île. Les rafales de vent causées par le système dépressionnaire ont atteint 100 à 130 km/h sur le littoral et les reliefs avec des maximums de 135 km/h sur le massif du Monte d´Oro dans la région de Bocognano (2A) et de 157 km/h sur le Cap Corse (2B). 

Des cumuls de précipitations très importants ont été relevés lors de cet événement avec 360 mm sur les reliefs de l’île de Beauté et sa façade orientale. Les cumuls atteints en moins de 6 heures sur les reliefs ont représenté l’équivalent de 5 mois de précipitations avec une moyenne entre 100 et 200 mm dans les zones de montagne. Ainsi, on a enregistré entre 250 mm et 270 mm à Carbini (2A), Pietroso (2B), Birgono et Monte (2B), 363 mm à Quercitello (2B), 313 mm à Ghisoni (2B), 263 mm à Zonza (2A), 227 mm à Oletta (2B) ou encore 202 mm à Conca (2A).

Le phénomène s’est également caractérisé par une élévation du niveau de la mer avec une surcote météorologique d’environ 20 cm à Ajaccio. La houle a été particulièrement importante lors de cet événement avec des hauteurs significatives de vagues d’environ 5 m et des maximums dépassant 7 m à la station de La Revellata (2B). 

Conséquences hydrologiques :
Les orages ont provoqué des inondations sur les plaines littorales en raison du cumul de crues éclairs, de fortes vagues, et d’un vent d’est qui a gêné l´écoulement des rivières de la façade est. L’intérieur des terres a été également touché avec des départs de crues sur les reliefs de la chaîne axiale. Des inondations d’habitations et de commerces ont été signalées le matin du 2 octobre sur la plaine orientale et en montagne. 

Dans la vallée de la Tagone à Aléria (2B), des habitations ont été touchées et 300 personnes ont été évacuées d’un camping. La crue du Golo, au niveau de sa confluence avec l’Asco, a notamment causé des dommages à Ponte Leccia (2B). Plus en aval, les hameaux des environs de Ponte Novu (2B) et d’autres communes de la vallée ont subi des dégâts importants. Des inondations et des dommages ont été également observés sur la plaine orientale du Golo entre Casamozza et Lucciana (2B). Dans le sud de l’île, la crue de la rivière Rizzanese entre Sartène et Porto-Vecchio (2A) a engendré des dommages significatifs dans les communes riveraines. Enfin, au centre de l’île, plusieurs départs de crues ont été observés notamment à Corte (2B) où le Tavignani a connu un débit très important. 

De nombreux éboulements et des routes coupées par les inondations ont été signalés dans les deux départements de l’île. À Ajaccio (2A), une route s´est effondrée et l´accès à certains lotissements a été rendu impossible. L’aéroport d’Ajaccio a été en partie inondé. À Lecci, dans la région de Porto-Vecchio (2A), 30 vacanciers ont été évacués vers un hôtel suite à l’inondation de leurs bungalows.

L’état de la mer, du fait de la surcote météorologique et de la houle, a perturbé les écoulements torrentiels des petits fleuves côtiers et provoqué des inondations sur le littoral oriental. Cela a notamment été le cas à Ota (2A) où le fleuve Porto a inondé les berges du port. Tous les véhicules stationnés sur le parking du port de plaisance se sont retrouvés noyés sous les eaux et des dégâts importants sur les bâtiments ont été signalés. La forte houle a particulièrement affecté la façade orientale de l’île, entrainant localement des inondations comme sur le port de Bastia (2B) ou sur la commune de Zonza (2A). De même, à Aléria, de nombreuses terrasses de restaurants situées en front de mer ont été inondées. Le trafic maritime a également été perturbé puisque plusieurs liaisons avec l’Italie ont dû être annulées en raison de l’état de la mer.

  • Inondations d’habitations, de commerces, d’entreprises, de caves et sous-sols
  • Eboulements
  • Effondrement d’une route à Ajaccio (2A)
  • Nombreuses routes coupées à la circulation
  • Inondation d’un camping près d’Aléria (2B), 300 personnes évacuées
  • 50 personnes évacuées d’un hôtel et de résidences dans la région de Porto-Vecchio (2A)
  • Véhicules endommagés
  • Arbres arrachés et nombreux embâcles sur les cours d’eau
  • Aéroport d’Ajaccio (2A) en partie inondé
  • Transports en commun fortement perturbés
  • Embarcations endommagées (emportées par la tempête et rejetées sur la côte)
  • Perturbations du trafic maritime
  • Terrasses en bord de mer et berges inondées

Saint-Florent (2B)

Oletta (2B)

Vescovato (2B)

Penta-di-Casinca (2B)

Castello-di-Rostino (2B)

Morosaglia (2B)

Lucciana (2B)

Sartène (2A)

Castellare-di-Casinca (2B)

Valle-di-Rostino (2B)

inférieur à 10 M€ (mise à jour le : 06/08/2018)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile

Coût par commune pour l'ensemble du marché

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 104

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle
Presse quotidienne régionale et nationale - Météo-France - Keraunos - Predict

Arrêtés Cat Nat associés