Inondations du Sud-Est en octobre 2015

Mise à jour le 06/08/2018


Image événement
Une dépression s’est développée en mer Méditerranée dans l’après-midi du 3 octobre provoquant de violents orages dans le sud-est de la France, notamment sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Gard, de la Drôme, du Vaucluse et du Var. Le phénomène s’est intensifié dans la soirée dans le département des Alpes-Maritimes. 
Des précipitations record y ont été enregistrées sur une très courte période (entre 19h et 22h le 3 octobre), provoquant la crue très rapide de nombreux petits fleuves côtiers méditerranéens et d’intenses coulées de boue. Les principales agglomérations du littoral azuréen ont été affectées par un ruissellement urbain intense. De nombreux dégâts ont été constatés et le bilan humain est lourd, les autorités ayant fait état de 20 morts et 2 disparus en date du 6 octobre 2015.
520 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
03/10/2015
Date de fin
04/10/2015

Cours d'eau ayant débordé
La Brague, La Siagne, le Loup, le Riou de l’Argentière, La Cagne

Pluviométrie maximale
107.0 mm en 1h
196.0 mm en 24 h


Départements concernés
Alpes-Maritimes (06), Bouches-du-Rhône (13), Var (83), Vaucluse (84)

 

Phénomène météorologique
Après son passage sur la Corse le 1er et 2 octobre, la dépression de type mediterranean hurricane venue de Méditerranée a rencontré une masse d’air frais et instable provenant de l’Atlantique. Le choc thermique a ainsi provoqué une dégradation orageuse de forte intensité. Des pluies diluviennes ont frappé le sud-est de la France avec des cumuls localement exceptionnels dans les Alpes-Maritimes, dans les Bouches-du-Rhône et, dans une moindre mesure, dans les autres départements de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Les orages ont concerné en premier lieu les Bouches-du-Rhône, le Gard, la Drôme, le Vaucluse et le Var dans l’après-midi du 3 octobre. Dans le Gard, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et la Drôme, les cumuls de précipitations ont été de 70 à 100 mm en 24 heures avec des lames d’eau de 50 à 80 mm sur des temps très courts, notamment à Cabrières-d´Avignon (84) avec 60 mm en 1 heure. Dans ce département, des cumuls de pluie importants ont été relevés, sur la journée du 3 octobre, avec 123 mm à Oppede, 122 mm à Murs, 118 mm à Cabrières-d´Avignon, 109 mm à Vedène et 104 mm à Carpentras.

Les intempéries ont été accompagnées par de la grêle et de fortes rafales de vent, mesurées à plus de 100km/h sur le littoral des Bouches-du-Rhône (107 km/h au Bec de l’Aigle et 102 km/h au Cap Couronne). Des phénomènes tourbillonnaires ont également été observés sur le littoral des Bouches-du-Rhône en cours d´après-midi dans la baie de La Ciotat. Le phénomène s´est ensuite dirigé vers les terres et est venu affecter la zone littorale des communes de La Ciotat et de Ceyreste.

L’axe pluvio-orageux disposé d’ouest en est a rejoint l’est Varois et les Alpes-Maritimes en fin d’après-midi. Dans la soirée, la Côte-d´Azur a été frappée par un orage diluvien accompagné de rafales de vents de 60 à 80 km/h. La cellule la plus active du phénomène s’est figée à l’extrême sud-est du département sur les communes de Cannes, Antibes et sur la région de Nice. Les cumuls relevés en 24 heures sont de 195 mm à Cannes, 178 mm à Mandelieu-la-Napoule, 128 mm à Antibes et 108 mm à Nice. Une lame d´eau exceptionnelle de 195 mm en 2 heures a été relevée à Cannes et la station de Nice a battu son record de précipitations enregistrées avec 74 mm en 1 heure. Ces cumuls horaires représentent l’équivalent de deux mois de pluies sur le secteur. Le système orageux observé se distingue par son caractère multicellulaire et stationnaire. Ainsi, l’orage est resté bloqué entre la mer et les reliefs et a déversé de très fortes précipitations qui ont été persistantes sur les mêmes secteurs pendant près de 2 heures.

  • Des inondations de caves, de commerces et d’habitations provoquées par les crues et le ruissellement ont été signalées dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard, et la Drôme.
  • L’essentiel des dégâts dus aux inondations torrentielles se concentre sur le département des Alpes-Maritimes. Sur la Côte d’Azur, les fortes précipitations ont entraîné la crue des petits fleuves côtiers, dont celui de la Brague sur la commune d’Antibes. Les crues torrentielles et les coulées de boues se sont écoulées en de nombreuses agglomérations des Alpes-Maritimes dont Nice, Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule, Biot, Cagnes-sur-Mer, Valbonne, Villeneuve-Loubet, Juan-les-Pins, Vallauris. Dans ces communes, le ruissellement urbain a emporté des véhicules et provoqué de nombreux dégâts. Des glissements de terrain ont atteint des habitations à Mandelieu et Biot. Des campings ont été dévastés à Villeneuve-Loubet, Antibes, et Biot.
  • Près de 70 000 foyers ont été privés d'électricité et le trafic aérien et ferroviaire a été interrompu. L’aéroport de Cannes-Mandelieu a été envahi par la boue, celui de Nice en partie inondé. L'autoroute A8 et de nombreux axes du réseau routier secondaire ont été coupés. Les Marina de Mandelieu-la-Napoule et de Cannes ont été submergées par les eaux torrentielles et les bateaux des plaisanciers ont subi des dommages. A Antibes, le Marineland a été submergé par les eaux et une grande partie des installations ont été endommagées. Les locaux de France 3 Antibes et le Casino ont été également durement touchés par les inondations. Plus de 500 pompiers et trois hélicoptères ont enchaîné les rotations pour mettre en sécurité les populations et les occupants des campings de la région.
  • Le bilan humain s'élève à 20 morts et 2 disparus, exclusivement dans le département Alpes-Maritimes.

Antibes (06)

Biot (06)

Cagnes-sur-Mer (06)

Cannes (06)

Le Cannet (06)

Mandelieu-la-Napoule (06)

Mougins (06)

Nice (06)

Vallauris (06)

Villeneuve-Loubet (06)

520 M€ (mise à jour le : 06/08/2018)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile


Nombre de communes reconnues Cat Nat : 68

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle
Presses quotidiennes nationales et régionales, Météo France, Predict, La Chaîne Météo, CatNat.net

Arrêtés Cat Nat associés