Inondations du Languedoc en octobre 2016

Mise à jour le 05/09/2017


Image événement
Un épisode méditerranéen s’est déroulé entre le 12 et le 14 octobre 2016. Il a touché principalement les départements de l’Hérault (34), de l’Aude (11), du Gard (30), de l’Aveyron (12) et des Pyrénées-Orientales (66). En raison des forts cumuls de pluie, des inondations ponctuelles ont eu lieu du fait du ruissellement et du débordement de certains cours d’eau. Le littoral a été affecté quant à lui par de fortes vagues et des surcotes significatives qui ont perturbé l’écoulement des cours d’eau et entraîné localement plusieurs submersions.

Date de début
12/10/2016
Date de fin
14/10/2016

Cours d'eau ayant débordé
L’Orb, Coulazou, La Mosson, L’Hérault

Pluviométrie maximale
42 mm en 1h
276 mm en 24 h


Départements concernés
Aude (11), Aveyron (12), Gard (30), Hérault (34), Lozère (48), Pyrénées-Orientales (66)

 

Après la péninsule ibérique, un épisode de fortes précipitations a touché les Cévennes et le Languedoc entre le 12 et le 14 octobre 2016. En raison des prévisions de forts cumuls, l’Hérault est placé en vigilance pluie-inondation le 12 octobre dès 6 heures. À 16h la vigilance orange inondation et vent violent est activée respectivement pour les départements de l’Aude (11) et des Bouches-du-Rhône (13). Le 13 octobre au matin la vigilance orange pluie-inondation est étendue à l’Aveyron (12), elle l´est aussi pour l’Hérault (34) et l’Aude (11) au titre des vagues-submersion. 

Les précipitations ont débuté dans la nuit du 12 au 13 octobre 2016 et ont atteint rapidement des cumuls importants. Le 13 au soir, la vigilance rouge est activée pour le département de l’Hérault. Dans la région d’Agde et Clermont l’Hérault, les cumuls de précipitations ont dépassé au 14 octobre minuit les 250 mm avec par exemple 265 mm à Octon. À Bédarieux 200 mm de précipitations ont été relevées soit l’équivalent de deux mois de pluie. Le maximum a été enregistré à Saint-Gervais-sur-Mare avec près de 300 mm de précipitations. Les intempéries ont également touché l’ouest du bassin versant de la Mosson et en particulier les secteurs de Juvignac, Lattes et Fabrègues. 

Selon l’échelle développée par Kéraunos, l’évènement se classe ainsi R4 sur l’échelle s’étendant de 0 à 5 pour analyser la sévérité des épisodes pluvieux convectifs en fonction des cumuls de précipitations horaires et sur 24 h. Sous l’effet des précipitations, les cours d’eau sont rapidement entrés en crue. L’Orb, le Coulazou, la Mosson et l’Hérault ont débordé principalement dans les zones agricoles. L’écoulement fluvial a été ralenti par l’élévation du niveau de la mer. Devant la brusque montée des eaux de la Mosson, les 120 résidents d’un camping à Vias (34) ont passé la nuit du 13 au 14 dans le gymnase de la ville par mesure de précaution. À Clermont-l’Hérault, un EPHAD a été partiellement touché. Le département de l’Aude a été moins touché même si des inondations de routes ont été observées. 

Sur le littoral, la dépression atmosphérique et les vitesses de vent ont engendré une surcote importante. Celle-ci a atteint 53 cm à Sète et 63 cm à Port-la-Nouvelle. Ce phénomène a été amplifié par une forte houle puisque des hauteurs significatives de vagues de 4 à 5 mètres ont été enregistrées pour le littoral languedocien. Une hauteur maximal de 10,1 mètres a même été mesurée au large de Sète. Ces conditions ont engendré plusieurs submersions, notamment à Palavas-les-Flots où plusieurs habitants ont été obligés de gagner les étages de leurs maisons. Les communes littorales de Valras et Frontignan ont également été touchées. Dans cette dernière, la hauteur des eaux a atteint 20 cm dans plusieurs rues de la ville. Des mises en sécurité ont donc été réalisées et cinq personnes ont été évacuées vers le gymnase de la ville. À Mèze, plusieurs maisons et installations sportives se sont trouvées encerclées par les eaux nécessitant l’intervention des pompiers et l’hélitreuillage de plusieurs personnes.

  • Inondation de cultures agricoles
  • Inondation d’habitations à Frontignan (34) et Mèze (34)
  • Voies de communications submergées
  • 265 interventions dans l’Hérault (34)
  • Interruption du trafic ferroviaire
  • Évacuation préventive d’un camping à Vias (34)

Palavas-les-Flots (34)

Frontignan (34)

Mèze (34)

Nombre de communes reconnues Cat Nat : 33

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle
Presse Quotidienne Régionale, Keraunos, catastrophesnaturelles.net, Predict, Météo-France

Arrêtés Cat Nat associés