Crues éclairs des 23 et 24 août 2015 dans l'Hérault et le Gard

Mise à jour le 06/08/2018


Image événement
De violents orages ont affecté l’Hérault (34), le Gard (30) et les Bouches-du-Rhône (13) au cours des journées du 23 et 24 août 2015. Les précipitations intenses, mais localisées qui ont accompagné ces orages ont entrainé une réponse très rapide des cours d’eau, à l’origine d’inondations dans ces départements et notamment à Montpellier (34).
inférieur à 10 M€
Dommages assurés hors automobile

Date de début
23/08/2015
Date de fin
24/08/2015

Cours d'eau ayant débordé
Lez (34), Mosson (34), Lergue (34), Vistre (30)

Pluviométrie maximale
104 mm en 1h
210 mm en 24 h


Départements concernés
Bouches-du-Rhône (13), Gard (30), Hérault (34)

 

Phénomène météorologique :
Une dégradation orageuse s’est formée dans l’est de la France dans la soirée du samedi 22 août. Elle a ensuite gagné le Golfe du Lion où elle a touché l’est de l’Hérault puis l’ouest du Gard et le sud des Bouches-du-Rhône au cours de la journée du dimanche 23 août 2015. Cet épisode orageux a été sévère puisqu’on a recensé près de 10 000 impacts de foudre sur le seul département de l’Hérault (34) au cours de cette journée. D’importants cumuls de précipitations ont été enregistrés avec 109 mm à Saint-Martial (30), 127 mm à Arles (13) et 211 mm à La Vaquerie (34). La ville de Montpellier a été particulièrement touchée puisqu’il est tombé 108 mm en seulement une heure ce qui constitue un record d’intensité horaire pour cette ville. De même, le cumul s’est élevé à 126 mm en 2 heures, soit l’équivalent de 2 mois de précipitations.

Conséquences hydrologiques :

L’extension spatiale limitée de cet événement semble avoir affecté un nombre restreint de cours d’eau. Ceux-ci ont cependant répondu de manière très rapide aux précipitations intenses. C’est le cas notamment du Lez à Montpellier (34) pour lequel la cote a atteint son niveau maximal en moins de deux heures. Deux victimes sont à déplorer et de nombreuses routes ont été coupées, rendant les conditions de circulation très difficiles entre l’Hérault et le Gard. Les inondations semblent avoir affecté plusieurs communes de l’Hérault, en particulier Montpellier, et du Gard. Compte tenu des périodes de retours modérées des débits, les dégâts aux habitations semblent, à première vue, relativement limités. Cet événement a également été accompagné de coulées de boue qui ont interrompu la circulation des trains dans la région Languedoc Roussillon.

  • 2 morts
  • Rues inondées dans l’Hérault et le Gard
  • Commerces inondés
  • Routes coupées
  • Coulées de boue
  • Interruption du trafic ferroviaire dans la région Languedoc-Roussillon

Castelnau-le-Lez (34)

Le Grau-du-Roi (30)

Le Bosc (34)

Mauguio (34)

Pérols (34)

Le Crès (34)

Montpellier (34)

Aigues-Mortes (30)

Lattes (34)

La Grande-Motte (34)

inférieur à 10 M€ (mise à jour le : 06/08/2018)

Montant des dommages assurés au titre de la garantie légale « catastrophes naturelles » hors automobile


Nombre de communes reconnues Cat Nat : 46

Communes reconnues en état de catastrophes naturelle
  • Presses quotidiennes nationales et régionales
  • Météo France
  • Predict
  • La Chaîne Météo
  • Site Keraunos.org
  • Site CatNat.net
  • Site Catastrophes Naturelles.net

Arrêtés Cat Nat associés